Insertion par l'activité économique

La crise économique de 2008 n’a pas épargné le territoire fortement industrialisé de l’Alsace du Nord en entraînant, au total, la suppression de plus de 850 emplois. L’Adéan a ainsi assuré la mise en œuvre d’un plan de revitalisation portant sur le développement d’activités d’insertion par l’activité économique.

 

L’obligation de revitalisation des entreprises ?

 

Elle vise les entreprises de plus de 1 000 salariés procédant à un licenciement collectif pour motif économique affectant, par son ampleur, l’équilibre du bassin d’emploi. Celle-ci se traduit par le versement de contributions financières, destinées à favoriser la création d’emplois en Alsace du Nord.  

 

Le fonds de développement de l’insertion par l’activité économique, géré par l’Adéan, vise à renforcer une offre de services sous-dimensionnée en Alsace du Nord, par la mise en œuvre d’actions au bénéfice des publics en situation d’exclusion sociale et/ou professionnelle.

 

Les structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) :

 

Leur particularité consiste à salarier des personnes momentanément exclues de l’emploi, identifiées par les services sociaux ou Pôle emploi, qui leur délivrent un agrément personnel pour une durée de 24 mois.

 

Différents projets ont ainsi été développés sur le territoire :

 

  • le déploiement d’une activité de fabrication d’échafaudages en aluminium
  • le développement des services à la personne en Alsace du Nord
  • la mise en œuvre d’activités de production agricole biologique et de bois-énergie
  • une étude de faisabilité portant sur la création d’une régie de quartier
  • une évaluation du potentiel d’activités d’insertion des communes de l’arrondissement de Wissembourg

 

Voir le descriptif détaillé de ces différents projets

 

                           

                                             

 

Les différents types de SIAE