Comment composter

Vous pouvez composter en tas à l’air libre ou à l’aide d’un composteur qui permet de réduire l’encombrement au sol et d’accélérer la fermentation.

Dans ce cas, abritez  le composteur sous un arbre ou un arbuste. Le tas de compost doit être en contact direct avec le sol et d’accès facile en prévision des jours de mauvais temps.

Des composteurs en bois, fabriqués dans le cadre d’un partenariat avec les travailleurs handicapés, sont proposés à la vente à un prix très attractif par les communauté de communes d’Alsace du Nord.

 

La recette d’un bon compost :

Alternez :

  • 2/3 de vert (épluchures de légumes et de fruits, fleurs coupées, gazon (un peu), mauvaises herbes …)
  • 1/3 de brun (feuilles mortes, brindilles, sciure et copeaux, paille, papier blanc, herbe sèche... )
  • un peu de terre du jardin
  • un peu d’eau de pluie
  • un peu d’air (quelques coups de fourches en surface)

Les petits plus qui enrichissent et activent le compost : le marc de café, les orties, les coquilles d’œufs écrasées, les litières et fumiers des animaux, un peu de cendre de bois.

A éviter : les restes de viandes, les os et les graisses, les plantes malades ou traitées, les papiers imprimés, les graines et rhizomes, les tailles de conifères (thuyas, cyprès), les feuilles de noyers.

 

Comment utiliser son compost :

Le compost apporte aux plantes tout ce dont elles ont besoin (azote, phosphore, potasse, calcium... ). La terre devient fertile, meuble et facile à travailler. L’humus agit comme une éponge qui stocke et redistribue l’eau et les éléments nutritifs aux plantes. Les fruits et légumes seront plus sains et savoureux et un jardin au naturel sera d’autant plus agréable à vivre.  

Vous obtiendrez un compost mûr au bout de 6 à 12 mois.

Vous pouvez l’utiliser 

  • au potager, mélangé à la terre de surface des plates-bandes.
  • au jardin d’agrément (fleurs, buissons, pelouse), mélangé à la terre de surface ou au fond des trous de
  • à la maison, mélangé à la terre de rempotage des plantes d’intérieur
  • au verger, en couche sous la couronne des arbres fruitiers. 

          

Pour réussir son compost :

Télécharger la présentation réalisée par La Maison du Compost lors des conférences.